mercredi 18 octobre 2017

Lundi 26 juin 2017 : Auroux – Grandrieu.

Je suis sur place pour repartir à 9h.
Je gagne le plateau pour longer le bois du Puy et ensuite traverser plusieurs hameaux. Aujourd’hui, le temps est couvert. Tant mieux, ça n’en est que plus agréable pour marcher. Quelques gouttes font mine de tomber. A Bellelande (1182 m), une croix est insérée sur un gros rocher de granite.


Un petit chien hargneux tente de me refuser le passage.
Les belles vaches de race aubrac paissent dans ces étendues granitiques caractéristiques de la Margeride.



Des papillons nymphalidés (grand nacré, petit nacré, tabac d’Espagne) virevoltent autour des violettes du chemin, leur plante-hôte.
L’angélus sonne lorsque je franchis la rivière de Grandrieu sur un pont « romain ». Des œuvres d’art jalonnent le parcours qui remonte jusqu’à l’église de Grandrieu.


A midi, je retrouve Viviane. Nous rejoignons une aire naturelle de camping qui surplombe un plan d’eau, où nous allons passer l’après-midi et la soirée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire