mercredi 18 octobre 2017

Lundi 1er juin 2015 : La Loge – le Belvédère.

Ce matin, j’entame l’ascension du flanc sud du mont Ventoux. Le sentier de randonnée monte d’abord doucement jusqu’à Verdolier, situé au fond d’un vallon de la Haute Nesque. Bel ensemble formé par l’église, le lavoir et la fontaine.
Au bord du chemin, sur les murets de pierre, s’épanouit la centranthe rouge, dite lilas d’Espagne, très visitée par le moro-sphynx ou sphynx colibri, qui avec le genêt à balais et l’églantier forme de somptueux tableaux colorés.


Après le cimetière, un chemin caillouteux prend le relais. Au bout d’un moment, quelque chose me semble bizarre : le parcours ne s’élève pas suffisamment par rapport à ce que m’indique le topoguide ; et je n’aperçois plus de balisage depuis un bon moment. En effet, je suis en train de suivre une direction nord alors que je devrais me diriger au nord-ouest. Demi-tour, donc. Trois quarts d’heure d’aller-retour pour rien !
Quand je retrouve le balisage, c’est alors que je commence à grimper pour de bon. Le sentier est rude et s’élève rapidement en un fort dénivelé jusqu’au Jas Forest (1131 m). Cet abri est le point de jonction avec le GR 9 Jura-Côte d’Azur que j’avais parcouru en sens inverse le 11 septembre 2005.
Les deux GR se poursuivent sur une piste forestière et traversent un massif aéré de pins sylvestres et de pins noirs d’Autriche, jusqu’à atteindre, au lieu-dit le Belvédère (1327 m), la D164. C’est la route de Sault au mont Ventoux où se retrouvent tous les fous de vélo qui se lancent à l’assaut de cette montée mythique.
Viviane est là aussi. Nous mangeons sur place au bord de la route aux côtés d’œuvres d’art contemporain faites de matériel de récupération : un cerf, ainsi qu’une biche et un faon en train de brouter en contrebas.

Dans l’après-midi, redescendus dans la  vallée de Sault, nous allons visiter Aroma’Plantes, distillerie et exploitation agricole spécialisée dans la production des plantes aromatiques et médicinales en agriculture biologique.
Au soir, nous sommes de retour pour une troisième nuit consécutive au camping municipal du Défends. Un rouge-queue à front blanc a décidé de nous faire un concert…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire